Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour,

L'actualité nous rattrape !! Je voulais attirer votre attention sur ce terme : LA CRISE



Tout d'abord la définition proposée par le site du dictionnaire LAROUSSE

CRISE
nom féminin
(latin crisis, du grec krisis)

 Brusque accès, forte manifestation d'un sentiment, d'un état d'esprit : Une crise de larmes, de jalousie.
 Familier. Enthousiasme soudain pour une action, brusque mouvement d'ardeur : Il est pris d'une crise de rangement.
 Moment très difficile dans la vie de quelqu'un, d'un groupe, dans le déroulement d'une activité, etc. ; période, situation marquée par un trouble profond : Crise de conscience.
 Rupture d'équilibre entre la production et la consommation, caractérisée par un affaiblissement de la demande, des faillites et le chômage.
 Manifestation violente d'un état morbide, survenant en pleine santé apparente (crise d'appendicite, crise de goutte, crise d'épilepsie, crise de colique néphrétique, etc.).
 Grave pénurie de quelque chose : Crise du logement.
 Familier. Hilarité générale, fou rire : Quelle crise on s'est payée !
 Crise ministérielle, période intermédiaire entre la démission et la formation d'un gouvernement ; démission du gouvernement.
 Crise (de nerfs), état d'agitation bref et soudain, ensemble de manifestations paroxystiques désordonnées (cris, larmes, rires, etc.).
 Par crises, par à-coups, par tocades.
 Familier. Piquer une crise, être saisi d'un brusque accès de colère.

Mais sachez qu'il existe le verbe, un peu familier mais à mon avis fréquemment utilisé.

CRISER
verbe intransitif (de crise)

 Familier. Avoir un brusque accès de colère ; perdre la maîtrise de soi : Si vous ne lui cédez pas, votre fille va criser !



Mais aussi quelques lectures fructueuses pour assouvir votre curiosité :

Pour les économistes

CRISE DES SUBPRIMES (WIKIPEDIA)

Pour les généralistes, avec carrément une rubrique spéciale !

L'ECONOMIE EN CRISE (LE MONDE)

Enfin, une vidéo de Jacques Attali, spécialiste en tout, invité de Laurent Ruquier dans son émission "On n'a pas tout dit" en direct sur France 2 chaque soir à partir de 18h55 (au Moulin Rouge).


Voilà... mais s'il vous plaît ne crisez pas trop !

Le mot de la fin à Coluche, dont je suis un grand admirateur :

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis tout petit, c'est comme ça."

 

A bientôt


Tag(s) : #Actualité et société

Partager cet article